9 étapes pour préparer son voyage à l’autre bout du monde

Cela faisait 2 ans que Vincent & moi avons commencé à parler de partir vivre à l’étranger. Pour ma part la Nouvelle-Zélande a toujours été une évidence : Je voulais y vivre depuis toujours ayant de la famille proche sur place. C’est pourquoi notre voyage s’est naturellement tourné vers cette destination. Après tout, quitte à partir pourquoi ne pas commencer par aller au bout du monde ?

Après la phase de décision de la destination, est arrivée la phase de préparation qui fut très sportive notamment quelques semaines avant le grand départ. Voici donc pour vous aider une liste des 9 choses à faire pour partir en Nouvelle-Zélande.

1. Faire la demande de visa

Forcément pour commencer, le mieux c’est d’obtenir son visa. Pour cela il suffit de vérifier si on entre dans les critères d’un visa Vacances-Travail (valable pour un an) ou tout autre visa qui vous permettrait de venir en Nouvelle-Zélande, pour cela  le site de l’immigration néozélandaise est très bien fait et vous explique toute la marche à suivre, si vous n’êtes pas encore très bon en anglais, vous pouvez traduire les pages web ou vous rendre sur des sites dédiés qui vous expliquent toutes les étapes pour la demande et la validation du visa. Pour notre part, on a reçu la validation à peine quelques jours après avoir fait la demande, mais cela peut prendre jusqu’à 3 semaines si le dossier est incomplet et/ou refuser.

2. Acheter son billet d’avion

Après avoir obtenu votre visa, vous avez un an pour préparer votre voyage et partir, vous le verrez plus loin, certaines choses sont nécessaires avant même de décider d’une date, mais une fois la date choisie, prendre son billet d’avion est une étape importante à prévoir à l’avance. Plusieurs options s’offrent à vous : prendre un aller-retour “open” où vous pouvez changer les dates ou les choisir au dernier moment ou prendre un aller simple et voir pour le retour le moment venu. Dans tous les cas, si les moyens vous le permettent profiter du voyage qui dure tout de même 24 heures pour faire une escale longue dans un pays que vous aimeriez découvrir, en général les escales se font dans des pays d’Asie mais l’Amérique est aussi possible (dans ce cas il vous faudra un budget élevé). Nous avons choisis de prendre un billet aller-simple grâce à l’agence Le Cercle des Vacances qui nous a prévu un itinéraire avec 5 jours d’escale avec la compagnie Émirates à Bangkok, une des villes les moins chers d’Asie. N’hésitez pas à faire confiance à une agence si vous ne voulez pas passer des heures à chercher un billet d’avion pas cher sans être sûr de ce qui vous attend … !

3. Choisir son assurance voyage

C’est une des étapes les plus compliquées et longues pour préparer son voyage. Pourquoi ? Parce que l’on perd un temps fou à regarder la différence des offres proposées, à voir un millier d’avis totalement différents un peu partout sans savoir quoi choisir à se demander si tous les sites internet ne sont pas sponsorisés pour dire que tel assurance est la meilleure ! Nous avons choisi Chapka Assurance, qui est celle qui nous correspondait le mieux après avoir longuement lu les conditions générales. Nous avions besoin d’une assurance qui couvre les accidents de sports extrêmes (pays réputé pour ses nombreuses activités), mais aussi d’autres critères importants pour nous comme le rapatriement 100% pris en charge etc… Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises assurances, juste des différences prix/couvertures médicale qui sont plus intéressantes. Chapka se démarque des autres avec CCM qui proposent d’envoyer directement par mail les feuilles de soins et possèdent donc une prise en charge rapide. Si vous voulez plus de conseils n’hésitez pas à aller sur les forums, beaucoup sont prêt à vous aider et à partager leurs expériences.

4. Prévoir son logement

Une fois le billet d’avion acheté (en une fois ou plusieurs fois selon l’organisation et le budget) il faut prévoir son logement une fois sur place, mais également pendant votre escale si vous en prenez une de plusieurs jours. Nous avons utilisé Airbnb pour notre appartement à Bangkok et n’avons pas été déçus, en ce qui concerne le logement en NZ, avoir de la famille nous a aidé et nous avons pu trouver une maison où habiter en collocation. Plusieurs pistes sont possibles pour vous loger en Nouvelle-Zélande :

  • Acheter un van aménagé et dormir dedans
  • Faire du Woofing ou Helpx chez l’habitant (vous êtes hébergé gratuitement en échange d’aide aux travaux de la maison)
  • Aller dans une auberge de jeunesse (vous pouvez également avoir la chambre gratuite en échange de quelques heures de ménages)
  • Prendre une collocation ou son propre appartement

5. Mettre de l’argent de côté

Ça parait évident comme ça, mais nombreux sont les PVTistes partis sans un sou en poche et pensant trouver du travail directement pour vivre tranquillement, seulement il faut prévoir tout les frais d’avance pour les billets d’avion, logement, voiture etc.. Si vous avez déjà un poste fixe parfait ! Si vous n’avez pas de boulot c’est le moment d’en trouvez un ! Réduisez les soirées, retournez vivre chez vos parents ou en collocation, réduisez les dépenses farfelues juste quelques mois pour être sûr de partir l’esprit tranquille ! L’immigration de Nouvelle-Zélande demande et conseil d’avoir au moins 2500 euros avant le départ voir plus si vous ne prenez pas le billet retour (prévoir en plus l’équivalent du prix d’un billet).

6. Passer son permis

Cette étape fut un vrai défi pour nous, ayant le permis depuis plus de 4 ans il m’a simplement suffit de demander mon permis international (faite la demande au moins 1 mois à l’avance l’envoi du permis met environ 3 semaines). A contrario Vincent a du passer son permis avant notre départ il l’a eu en 7 mois, mais je vous conseille de prévoir de le passer au moins 1 an en avance, ou en accéléré si vous en avez les moyens, car maintenant que nous sommes sur place Vincent n’a toujours pas reçu sa carte du permis et ne peux donc pas conduire pour le moment… (l’envoi du permis peut mettre jusqu’a 3 mois en période de fête ou de grandes vacances)

7. Régler tous les documents et démarches administratives en France

La partie la moins intéressante et la plus ennuyante c’est bien celle là : régler tous les papiers administratifs. J’entend par là faire toutes les résiliation nécessaires : téléphone, internet, EDF, assurance habitation, salle de sport, carte Navigo, Autolib, mutuelle, magazines, box cadeau et j’en passe… Pensez à le faire au moins 2 mois à l’avance le temps de la réception du courrier d’annulation et du délai d’annulation. Il faut aussi prévenir sa banque et éventuellement changer de carte bleue si vos options sont restreintes, prévenir les impôts, faire sa lettre de démission, quitter son appartement, prévoir un suivi du courrier à la poste, et tout ça prévoyez-le également au moins 2 mois à l’avance pour être sûr de ne rien oublier.

8. Préparez sa valise

Ça y est le temps passe vite et vous allez maintenant devoir faire votre valise. En général une compagnie autorise 30 kilos de bagages par personne, nous en avions à peine 20 chacun à notre départ. Le choix va être dur mais il vaut mieux prendre vos fringues préférés pour 1 à 2 semaines maximum. En 1 an, vous allez acheter de nouveaux vêtements, des souvenirs, des accessoires que vous allez vouloir ramener et cumuler avec vos affaires déjà existantes, alors pour ne pas vous retrouver à devoir jeter des affaires en trop ou payez une taxe de 500 dollars de surplus de bagages : Partez léger !

9. Faire une fête de départ

Et oui, que vous partiez seul, en couple, en famille ou entre potes, pendant quelques mois vous allez vous coupez de vos proches : votre famille, vos amis, votre chien et votre tortue… Alors pour éviter les coups de blues aussi appeler mal du pays un conseil : profitez de vos proches au maximum, et organisez une fête de départ comme un dîner en famille, une sortie entre amis ou une grosse soirée avec tous ceux que vous aimez ! Ça vous permettra de partir l’esprit moins lourd de savoir que des gens vous aiment peu importe la route qui vous attend ! Ça n’empêchera pas le coup de blues, mais vous aurez des souvenirs magnifiques en partant.

J’espère que ces conseils totalement personnels vous aideront à préparez votre voyage au mieux, et si il vous faut d’autres liens ou plus d’informations sur certaines étapes n’hésitez pas à me poser vos questions!

Et maintenant que votre voyage commence !

Kite koe,
Carmen & Vincent

Laisser un commentaire