Sydney : Que faire dans la plus grande ville d’Australie ? Notre Top 15 des étapes incontournables

Sydney, ville lumière et capitale du New South Wales est aujourd’hui parmi les métropoles les plus agréables au monde à vivre et à visiter.

Souvent confondue avec la capitale du pays Canberra, elle est la plus grande ville de l’Australie avec sa population de 4,8 millions d’habitants.

C’est une ville multiculturelle mondialement connue et très touristique. Pourtant il y a encore 200 ans, un voyage à Sydney était synonyme de bagne. Il suffisait d’enfreindre la loi à Londres pour y être expédié. C’était pour le Royaume-Uni une occasion de peupler cette partie reculée du monde et également d’empêcher les français de s’y installer.

L’essentiel de la vie touristique et du monde des affaires s’organisent autour de la baie (Darling Harbour, Circular Quay, The Rock…) et de la City (CBD – Central Business District). La ville connaît une vie nocturne assez importante, notamment dans sa partie est, et offre tout au long de l’année d’innombrables festivals, dont le Sydney Festival, en janvier, et le Vivid Sydney, de fin mai à mi-juin.

C’est durant notre road trip sur la côte est, que nous avons eu l’occasion de découvrir cette ville magique. Nous avions décidé de terminer notre itinéraire et notre voyage en Australie par Sydney, histoire de rajouter la cerise sur le gâteau après une expérience d’un an dans le pays. Nous y avons passé 5 jours, ce qui nous a permis de profiter au maximum des endroits les plus fameux. L’Opera House, le Darling Harbor, Luna Park ou encore le Queen Victoria Building, ce ne sont pas les activités qui manquent à cette ville encore jeune.

Voici notre top 15 pour vous permettre de voyager avec nous dans Sydney, ou encore mieux pour vous aider à préparer votre futur voyage là-bas.

1. Découvrir Le Sydney Opera House

L’Opéra est sans hésiter le symbole de Sydney mais également la construction la plus connue d’Australie. Son architecture est une représentation imaginative de voiles navigants dans le port de Sydney. Issue d’un concours international remporté en 1956 par l’architecte danois Joern Utzon, il finira par abandonner le projet et par quitter Sydney définitivement. Ce n’est qu’en 1973 que la construction fût terminé par les architectes Peter Hall, David Littlemore et Lionel Todd. Le coût total de sa réalisation s’estime à plus de 100 millions de dollars. Il fait aujourd’hui parti des sites culturels australiens inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Le bâtiment s’admire seul de l’extérieur, de jour comme de nuit. Pour la partie interne, des visites guidées sont programmées quotidiennement en plusieurs langues. Pour tous les détails sur les prix et les tours proposés c’est par ici.

C’était pour nous une émotion folle d’arriver devant ce bâtiment dont on avait tant rêver, et le voir de l’extérieur est déjà amplement suffisant et satisfaisant. Le paysage qui entoure cet opéra rend l’endroit d’autant plus incroyable. On se laisse facilement bercer par le bruit de la ville qui grouille autour de nous, assis sur les marches du bâtiment à être simplement heureux d’être là ! C’est donc avec évidence que le monument se place en premier sur ce top de Sydney.

2. Traverser le Harbour Bridge

Deuxième symbole fort de la ville, le Harbour Bridge est le pont qui relie la City à North Sydney. Terminé en 1932, il a coûté 20 millions de dollars dont le remboursement s’est terminé en 1988.

Pour le traverser, six voies sont réservées à la circulation automobile, une voie pour le chemin de fer, un couloir pour cyclistes et un trottoir pour piétons. En plein milieu du pont, il est possible de visiter le Pylon Lookout. Il offre un panorama remarquable sur Sydney et sa baie, voir même au-delà jusqu’aux Blue Mountains. À l’intérieur on y trouve un musée sur l’histoire et la construction du pont. Le chemin pédestre sur le pont avant d’arriver au Pylon Lookout est assez long et il y a encore 200 marches à emprunter pour arriver en haut du point de vue, mais la vue est splendide à 87 mètres au-dessus de la baie. Il est également possible de grimper tout en haut du pont grâce à Bridgeclimb, qui propose l’ascension suivant différentes formules.

L’accès et la traversée du pont sont gratuits, à pied ou en vélo, 24h/24.

La traversée du pont paraît longue au début, mais finalement nous avons trouvé la balade tellement agréable que nous n’avons pas senti passé les 500 mètres de marche. Depuis le Harbour Bridge on a aussi l’occasion de découvrir un énième point de vue magnifique sur l’Opéra de Sydney.

3. Contempler le coucher de soleil depuis les Royal Botanic Gardens

Les jardins botaniques royaux ont été établis en 1816. Ils sont aujourd’hui l’une des plus belles richesses naturelles de Sydney. Ils offrent également quelques-unes des plus belles vues sur le port de Sydney, l’Opéra et Harbour Bridge. Ce n’est pas moins de 30 hectares de jardins qui abritent plus d’un million de spécimens.

Le chemin qui longe le port de l’Opéra jusqu’au point de vue de Mrs Macquarie’s Chair offre des panoramas magnifiques sur le port, en particulier au coucher du soleil. 

Plusieurs sites se visitent dans le jardin : le Sydney Fernery & Succulent Garden, The Government House ou encore The Calyx. Nous avons visité The Calyx qui est un centre avec des expositions, un café et une boutique. Au moment de notre venu une exposition sur les plantes carnivores avait lieu. Les expositions sont généralement gratuites !

Si vous êtes à Sydney entre Janvier et Février, ne ratez pas l’évènement incroyable du St George Open Air Cinema. Ce cinéma en plein air situé dans le parc entre Fleet Steps et Mme Macquaries Point, a lieu en plein coeur de l’anse historique et protégée de Farm Cove. Une programmation de plusieurs films par soirée sont proposés pendant plus de 5 semaines, avec également bar, restaurant, mais surtout cette vue sur les quais, l’Opera House et l’Harbour Bridge. Le ticket de cinema est élevé (40$/pp) et il vous faut rajouter le prix des consommations ou du dîner si vous le souhaitez, mais par contre le prix vaut l’expérience. Nous avons pu voir le film Bohemian Rhapsody, face au coucher de soleil et à la ville qui s’illumine pour faire place à la nuit. Cette escapade était complètement improvisée et nous avons eu de la chance qu’il reste des places, la plupart des Sydneysiders réservent leurs billets dès le mois de décembre. Pour toutes les informations sur cet évènement c’est par ici.

4. Admirer la vue à 360° depuis la Sydney Tower Eye

La Sydney Tower Eye culmine à 305 mètres d’altitude (avec l’antenne). Au coeur du quartier des affaires dans le Wesfield Sydney Shopping Centre, c’est le plus haut édifice de la ville. Le bâtiment a été achevé en 1981, il possède un restaurant et un bar à son sommet qui offre cette fameuse vue unique à 360° sur toute la ville et son port. Pour monter sur la plate-forme d’observation située à 260 mètres de hauteur il faudra être patient. 

Il est possible d’acheter son ticket en ligne mais selon l’heure à laquelle vous vous rendez là-bas, l’attente peut être très longue. Bien sûr, nous avions choisis de venir pour le coucher de soleil, un des moments les plus convoités pour monter sur la plateforme. Nous avons fait la queue pendant 45 minutes avant de finalement arriver en haut. Pour vous faire attendre, le site vous fait voir une vidéo 3D de la tour et vous prend en photo sur des fonds verts bien rigolos.

La vue est époustouflante, elle s’étend même jusqu’au Blue Mountains. Par contre, comme vous pouvez l’imaginer l’endroit grouille de touristes, mais nous nous sommes installés près d’une fenêtre pour ne plus y bouger et observer le coucher de soleil sur la ville. 

Nous avons aussi pu voir des feux d’artifices qui ont lieu tous les samedis à plusieurs endroits dans Sydney. Comme nous n’étions pas au courant, nous avons couru pour redescendre afin d’arriver à temps pour voir la fin du feu, malheureusement en vain ! Pour plus d’informations sur les feux d’artifices et être mieux préparé que nous, c’est par là

Retrouvez toutes les informations sur la Sydney Tower Eye ici. De notre côté, nous avons pu bénéficier d’une réduction grâce à Bookings qui proposent des pass pour les attractions de la ville. 

5. Flâner dans le Queen Victoria Building et ses alentours

Le Queen Victoria Building situé en plein coeur du CBD a été construit par George McRae et achevé en 1898. Le bâtiment connût des détériorations importantes au fil des années et il avait été question de le démolir dans les années 50. Mais grâce à une importante rénovation, l’édifice ouvrit à nouveau ses portes en 1986.

Ce bâtiment imposant au style victorien et byzantin recouvre un bloc entier du quartier, c’est aujourd’hui un grand centre commercial sur quatre étages qui proposent de nombreux boutiques et restaurants. Nous avons particulièrement adoré la décoration intérieur, qui a réussi à rester fidèle à son architecture comme cette grande horloge perchée en plein milieu du centre ou encore les vitraux de la galerie.

Nous avons également profité des alentours pour se promener et admirer des bâtiments du même style comme le Town Hall ou encore la cathédrale St Andrew.

6. Se promener dans Hyde Park

Hyde Park est le plus ancien parc public en d’Australie, avec une superficie d’espace vert de 16,2 hectares. Ses jardins sont entretenus avec soin, comprenant pas moins de 580 arbres. Le parc est situé dans le quartier de la City, pas très loin du CBD

Plusieurs monuments se trouvent à l’intérieur du parc : 

  • L’Anzac Mémorial est un monument commémoratif de guerre et un musée. Il est situé à Hyde Park South, près de Liverpool Street. Ce monument Art Déco a été conçu par C. Bruce Dellit et est aujourd’hui classé au patrimoine du New South Wales. Il a été construit de 1932 à 1934 par Kell & Rigby. Son architecture imposante est mise en avant grâce à une piscine placée juste devant le bâtiment, qui permet d’avoir une magnifique vue d’ensemble. Le musée se trouve au sous-sol du bâtiment et chaque jour à 11 heures, a lieu une cérémonie d’hommage aux combattants de guerre avec une minute de silence.
  • La St Mary’s Cathedral est le siège du cardinal-archevêque de Sydney, actuellement George Pell. Située au coeur de la ville, cette cathédrale au style gothique a mis bien des années a être entièrement terminée. Elle subira de nombreuses transformations et fût également détruite par un incendie en 1865. La deuxième cathédrale aurait mis un siècle a se construire ( de 1868 à 1968 ). Le jour de notre visite, un magnifique mariage avait lieu.

7. Se cultiver à la galerie d’art du New South Wales

La galerie d’art du New South Wales (Art Gallery of New South Wales en anglais) est située au sein de The Domain, un magnifique parc qui surplombe Sydney Harbour. Avec plus d’un million de visiteurs par an, elle est la galerie publique la plus importante de Sydney, et la quatrième plus grande d’Australie.

L’accès à la collection permanente est gratuite mais il y a également des expositions temporaires payantes. Le musée se visite à travers de grandes galeries mélangeant les arts classiques et contemporains avec des œuvres australiennes, européennes et asiatiques. Pour plus d’informations c’est ici

Une fois la visite de la galerie terminée, profitez en pour visiter le parc The Domain en descendant jusqu’à Finger Wharf. C’est un port de plaisance où s’amarrent de nombreux bateaux. C’est également un lieu de rendez-vous pour les Sydneysiders aisés avec toute une galerie de restaurants chics.

À l’intérieur du bâtiment, se trouve des résidences de luxe et un hôtel incroyable au nom difficilement prononçable : le Ovolo Woolloomooloo. Des sculptures vous accueillent à l’intérieur puis en se promenant un peu plus loin dans la partie publique, un restaurant lounge au décor moderne et design qui fait partie de l’hôtel nous a donné envie d’en savoir un peu plus sur cet endroit incroyable. Vous pouvez venir prendre le petit-déjeuner entre amis, boire un verre en faisant une partie de billard ou encore dîner en amoureux, l’accès est libre. Pour ce qui est de l’hôtel en lui même, toutes les chambres ont un design unique et ultra moderne avec des prix qui paraissent tout de même raisonnable vu la qualité de l’endroit. Si vous voulez vous laisser tenter, cliquez ici pour plus d’infos.

8. Faire des visites les quais de Darling Harbour

Darling Harbour est un des ports de la ville qui abrite le plus d’attractions touristiques, en voici une petite liste : 

Darling Harbour est un très grand espace de divertissement, nous avons adoré traverser le pont pour passer d’une rive à l’autre, et sa proximité avec le centre ville. Nous n’avons visité aucun musée ou attraction, nous avons préféré flâner dans les rues du quartier. Néanmoins si vous souhaitez visiter, n’oubliez pas de prendre des pass pour les attractions, cela vous reviendra moins cher car la ville propose de nombreux packages visites. Plus d’infos par ici.

9. Siroter un cocktail à Circular Quay

Circular Quay est un quartier et un port de plaisance du centre-ville. Il est situé sur la crique de Sydney Cove, entre les quartiers de Bennelong Point et de The Rocks.

Depuis son port, nous avons pris le ferry pour se rendre à Luna Park du côté nord de la ville. C’est une bonne alternative si vous ne souhaitez pas forcément faire de croisière mais profitez tout de même de la baie de Sydney. Le ticket nous a coûté 7,5$/pp sans la carte Opal, une croisière coûte minimum 15$ mais la traversée n’a duré que 5 minutes à peine !). Circular Quay est tout proche de l’Opéra, c’est un quartier qui comprend de nombreuses promenades en bord de mer, des centres commerciaux, des parcs et des restaurants.

C’est d’ailleurs le lieu de rendez-vous des Sydneysiders et des touristes, tout le monde se retrouve dans les bars qui longent le port pour profiter des derniers rayons du soleil de la journée autour d’un bon cocktail.

10. Retourner en enfance à Luna Park

Luna Park est un parc d’attractions ouvert depuis 1935 et dont la dernière grande restauration date de 2004. Situé à Milsons Point, nous avons emprunté le ferry depuis Circular Quay pour rejoindre le quartier nord de la ville.

C’est un site emblématique de la baie de Sydney qui reçoit plus d’un million de visiteurs chaque année. Pour ce qui est du prix, il varie selon les périodes de haute ou basse saison. On ne paye pas d’entrée mais des tickets d’accès aux attractions comme dans une fête foraine, nous avons payé 22$/pp pour faire deux attractions. Parmi les principales attractions pour adultes, on trouve la Flying Saucer, la grande roue Ferris Wheel et le grand huit Wild Mouse. Beaucoup d’autres attractions sont réservées aux plus jeunes.

Ce qui est super avec cet endroit, c’est une fois de plus la vue sur Sydney depuis la rive gauche. C’est aussi sa décoration authentique, qui fait penser à un grand cirque dans des tons toujours très colorés et féériques, nous sommes de grands enfants et nous avons vraiment adoré !

Depuis le parc en traversant les quais de Milsons Point, nous avons pu rejoindre l’Harbour Bridge pour le traverser à pied et revenir dans le centre de Sydney.

11. Bronzer sur les plages de Bondi Beach

Bondi Beach est la plus célèbre des plages de Sydney. Elle est réputée pour son sable fin, ses rouleaux qui en font un spot de surf idéal et sa fameuse piscine creusée dans les falaises en bord de mer. Pour rejoindre Bondi Beach, nous avons pris le bus depuis le centre-ville pendant environ 20 minutes. 

Pour découvrir la plage sous toutes ses formes nous avons d’abord marché le long de la piste qui relie Bondi à Bronte en longeant la côte. Depuis le Mackenzie Point, on admire la mer de chaque côté et on grimpe même sur les falaises qui la surplombe.

Au retour, nous avons pris le temps d’admirer la vue sur Bondi Beach depuis le Iceberg Bondi Club, cette mythique piscine qui surplombe la plage. L’entrée pour s’y baigner est de 8$/pp mais vu l’incroyable plage qui s’étendait plus loin sous nos yeux nous avons préféré allez bronzer et se baigner directement là-bas. 

Pour ce qui est de la baignade, les australiens sont très vigilants et particulièrement à Bondi. Les rouleaux que les surfeurs aiment tant sont extrêmement dangereux et beaucoup de noyades ont lieu chaque année. Il y a donc des sauveteurs partout qui vous guident et vous interpellent si votre baignade devient risquée. Il y a également des drapeaux qui permettent de connaître les conditions avant de se lancer. Les sauveteurs sont très connus et populaires, il y a même une série documentaire sur eux chaque semaine à la télé australienne.

12. Rêver dans une des rues de Sydney

Ce petit coin féérique que Vincent voulait absolument voir et prendre en photo, c’est la rue nommée Angel Place Lane Way. Nous avons mis un temps fou à nous repérer dans la ville et à la trouver.

Une fois devant on découvre alors des milliers de cages à oiseaux suspendues dans les airs de cette rue. Selon l’heure de la journée et le soleil, l’ambiance est complètement changeante et nous avons adoré ça. Un joli petit coin de paradis parfait pour une pause hors du temps en plein coeur d’une aussi grande ville.

13. En prendre plein la vue dans les Blue Mountains 

Situé à environ 100 kilomètres de Sydney, le parc national des Blue Mountains est un trésor de la région.

Que ce soit pour une journée, un week-end, une semaine ou plus, il regorge d’activités et de sites à découvrir ! Nous avons écrit un article complet sur cet incroyable parc, pour le découvrir cliquez ici

14. Manger un petit-déjeuner typique australien au Old School Kafey

Situé à deux pas de l’auberge où nous étions, c’est par hasard que nous avons découvert cette petite adresse. Si vous souhaitez goûter un petit déjeuner/brunch à l’australienne alors foncez !

Au programme : d’innombrables choix de cafés (mon favori est le Chaï latte, Vincent le Vanilla latte), des oeufs bénédictes en bagel, des avocats sur toasts ou encore un big brekkie burger. Tout était vraiment bon, le service hyper friendly au top et tout ça dans un cadre old school dont on raffole ! 

Le café est situé au 382 Pitt Street dans le quartier de Haymarket. Pour plus d’infos sur le menu c’est ici

15. Les autres activités que nous n’avons pas eu le temps de faire ! 

Je vous propose une petite liste des endroits que nous aurions aimé découvrir qui pourrait vous intéresser avec un lien pour chacun d’eux.

  • Chinatown dans le quartier de Haymarket 
  • Le quartier The Rock aux portes de l’Harbour Bridge. Nous y sommes passés après notre traversée du pont, l’architecture est incroyable mais il faut s’y rendre lorsque les rues sont animées, ce qui n’était pas le cas au moment où nous y étions.
  • The Strand Arcade, galerie de shopping victorienne.
  • La plage de Manly
  • Le parc national de Sydney Harbour

Voilà une liste déjà bien exhaustive qui nous a occupé pendant nos 4 jours de visites. Sydney est une ville où il fait bon vivre, avec une température idéale même en hiver, des évènements à chaque moment de l’année, des plages idylliques à deux pas du centre-ville, de grands parcs qui donnent sur l’incroyable baie de Sydney, de nombreux magasins pour se faire plaisir, des restaurants pour tous les goûts, une vie nocturne animée et beaucoup de bâtiments historiques et de culture dans cette ville pourtant si jeune. Si nous avons adoré vivre à Melbourne et à la Gold Coast, c’est aussi un très bon choix si vous souhaitez vous installez en Australie (même si Sydney est la ville la plus chère du pays). Il y a d’ailleurs une très forte concentration de français là-bas et on comprend pourquoi ! 

Sydney, ville fantastique et lumineuse. Elle nous aura éblouis jusqu’au bout et nous aura permis de finir notre voyage incroyable en Australie avec l’un de nos plus beaux souvenirs. 

See ya mate, 

Carmen & Vincent

One Reply to “Sydney : Que faire dans la plus grande ville d’Australie ? Notre Top 15 des étapes incontournables”

  1. […] dernier voyage en Australie s’est déroulé sur la côte est australienne. De Cairns à Sydney où nous avons parcouru 5150 kilomètres à bord de notre van, traversé deux états du Queensland […]

Laisser un commentaire