Que faire en Nouvelle-Zélande pour les fêtes de fin d’année ?

Aller dîner en haut de la Skytower à Auckland

La Skytower aussi appelée Skycity est un peu la Tour Eiffel de la ville d’Auckland, haute de 328 mètres cette tour est la plus grande de l’hémisphère Sud !

C’est également l’attraction la plus touristique de la ville et de nombreuses activités sont disponibles.

Au rez-de-chaussée de la Skycity se trouve un grand complexe avec deux grands hôtels, plus de 20 restaurants, un théâtre et le fameux casino d’Auckland. Il est bien sûr possible de monter dans les hauteurs de la tour avec 3 niveaux : un qui offre une vue panoramique sur la ville à 220 mètres d’altitude, un autre plus haut qui raconte l’histoire de la tour et de la ville à travers des points de vues qui se trouvent devant nous ; enfin le dernier étage qui est dédié à un restaurant, bar et café. C’est au restaurant Orbit 360° Dining que nous avons célébré une deuxième fois Noël avec notre famille venue de France ! La particularité de ce restaurant c’est qu’il est en mouvement de rotation constante, d’où le nom d’orbite ! Vous aurez donc l’occasion pendant votre dîner non seulement d’admirer la vue de la ville mais surtout vous allez pouvoir voir tous le paysage panoramique qu’offre la tour. Pas d’inquiétude, le restaurant tourne très lentement et on sent le mouvement que lorsque l’on se concentre dessus.

Le restaurant propose une cuisine gastronomique où vous pouvez vous en sortir pour environ 120$ si vous choisissez un menu à $80 qui comprend entrée-plat-dessert avec une bouteille de vin, Il est aussi possible de faire plus ou moins cher avec le menu à la carte.

Il faut tout de même dépenser minimum $40/personne.

Pour les plus fous, Skycity propose un saut à l’élastique à 192 mètres de hauteur pour $225 ou si vous n’aimez pas le saut à l’élastique vous pouvez marcher sur le rebord de la tour et être suspendu sans tombé pour $150. Cliquez ici pour plus d’informations !

Faire le Nouvel An au Rhythm and Vines festival

Grands amateurs de musiques techno et de festivals, ce fût comme une évidence pour nous de fêter cette nouvelle année de façon originale en allant à un des plus grands festivals de Nouvelle-Zélande. La particularité de cette expérience c’est qu’en France les festivals sont en été (juillet-août), mais en Nouvelle-Zélande nous avons eu la chance de faire les fêtes de fin d’année sous le soleil pour la première fois (les saisons sont à l’inverse dans l’Hémisphère Sud !). Beaucoup de festivals ont lieu pendant le Nouvel An, et c’est au Rhythm and Vines Festival dans la ville de Gisborne que nous avons décidé d’aller. C’est l’évènement le plus important de l’année et du pays, fondé en 2003 il a d’abord accueilli 1800 personnes, pour finalement terminer avec plus de 25 000 personnes en 2018. Les artistes invités sont de grandes stars du milieu techno, electro et hip-hop, nous avons eu la chance de voir Netsky, Wilkinson ou encore Schoolboy Q. L’évènement se déroule sur 3 jours (du 29 décembre au 1er janvier) mais nous avons préféré y aller uniquement pour le réveillon du Nouvel An à cause du prix élevé des tickets !

Si vous prenez les billets à l’avance le prix change, mais les tickets à la journée ne sont disponibles qu’à partir du mois d’octobre environ.

Nous avons payé $140 pour le soir du 31, les autres jours à l’unité était à $120 et si vous prenez directement les 3 jours comptez $285, tout ça sans compter le logement que vous pouvez inclure dans vos billets avec de nombreux campements disponibles sur place ou dans les hôtels de la ville de Gisborne qui accueille l’évènement, et qui est parfaite si vous voulez prolonger le séjour.

Voici un extrait de notre passage à l’année 2018, du pur bonheur !

Glisser sur les Rere Rockslides

« Rere Rockslides » est une attraction naturelle située dans la ville de Ngatapa à 40 minutes de Gisborne. C’est un lieu gratuit où vous trouvez dans un premier parc les belles et grandes cascades « Rere », où il est possible de se baigner l’été. Ensuite, il suffit de rouler encore un peu et vous tomberez sur le deuxième parc qui est en fait la continuité et la fin de ces cascades. Un énorme toboggan naturel fait de roches glissantes et en dénivelé pentu termine dans une piscine d’eau naturelle. Tout le monde se munit d’une planche ou d’un matelas gonflable pour dévaler la pente. Une activité très connue dans la région où l’on peut facilement passer l’après-midi. On s’en est sorti avec des bleus et des égratignures, nos planches n’ont pas tenu 2 secondes sur la roche glissante et nous avons fini par dévaler la pente le corps frottant directement sur la pierre…

Un moment drôle malgré tout ! Mieux vaut faire ces glissades avec le bon accessoire, les matelas sont moins dangereux et plus drôle car vous pouvez le faire à plusieurs !

Marcher jusqu’au Mont Taranaki

Le Mont Taranaki se situe près de la ville de New Plymouth dans le Parc National Egmont. Plusieurs possibilités permettent d’observer de plus près cette montagne mais nous avons choisi d’emprunter le chemin appelé Mangorei track : il faut faire l’ascension jusqu’à la Pouakai hut qui est une maison de transition pour les voyageurs qui font des randonnées sur plusieurs jours, c’est comme une petite auberge ! Une fois arrivée à cette hut, continuer de marcher le Pouakai circuit qui propose plusieurs chemins. Nous avons emprunté celui qui mène au Pouakai Circuit Reflective Tarn, un tout petit lac offrant un paysage impressionnant sur le Mont, c’est d’ailleurs l’un des endroits les plus photographiés !

La marche a été très éprouvante pour nous, sous la pluie et sous un temps orageux nous avons failli abandonner mais d’autres marcheurs nous ont motivé à aller jusqu’au bout !

Une fois arrivé à la hut il nous aura fallu encore 30 minutes jusqu’au lac mais l’effort valait le coup puisque un magnifique soleil est venu éclaircir le mont pile à notre arrivé !

Comptez entre 4 et 5h aller-retour.

Dîner à la Skyline de Rotorua

Les gondoles sont très présentes en Nouvelle-Zélande, il y en a dans à peu près toute les grandes villes à partir du moment où elle est un peu montagneuse. Nous avions d’ailleurs précédemment fait celle de Queenstown qui offre une vue impressionnante sur la ville, vous pouvez redécouvrir notre expérience ici. Mais c’est à Rotorua que nous avons eu l’occasion de dîner au Stratosfare Restaurant, qui propose un buffet à volonté pour le midi de 11h30 à 14h et le soir de 17h30 à 21h.

Le prix de la montée en gondole + le buffet à volonté est de $66/personne/déjeuner et $87/personne/dîner.

Nous n’avons pas été déçu de la quantité et de la qualité des plats proposés, avec une variété de nourriture à n’en plus pouvoir ! Malheureusement la vue normalement magnifique sur la ville nous a été gâcher par une tempête de pluie qui a duré tout notre séjour à Rotorua, mais nous avons quand même passé un super moment face à tant de belles cuisines…

Dévaler une colline dans une boule géante

Une des expériences unique que l’on voulait absolument faire avant de partir de Nouvelle-Zélande était de dévaler des pentes dans une énorme boule gonflable ! C’est une activité qu’il est possible de faire dans la ville de Rotorua, deux compagnies la propose avec globalement les mêmes choix en termes de prix ! Nous avons choisi de le faire avec OGO qui propose trois pistes différentes : une où vous dévaler une piste droite, une autre sur une piste en zig-zag avec des obstacles, et une dernière sur une piste extrêmement pentue ! Vous pouvez choisir l’option d’avoir de l’eau dans votre boule gonflable et également choisir de le faire seul ou à deux, pour en savoir plus c’est ici.

Nous avons choisi de faire la zig-zag à deux pour $50/personne avec en bonus un accès à un jacuzzi après avoir fait la descente !

Nous avons tellement rigolé pendant la descente à être secoué dans tous les sens, découvrez dans la vidéo un extrait de ce bon moment.

Faire de la plongée à Goat Island

Situé à environ 1h du centre ville d’Auckland, Goat Island ou « île de la chèvre » est une réserve marine qui possède une plage très prisée par les locaux car c’est un spot idéal pour faire du tuba et de la plongée. Depuis la plage vous pouvez faire du tuba et aller à la nage jusqu’à l’île qui ne se trouve pas très loin du large, vous pouvez faire du kayak et également une croisière avec un bateau au fond transparent pour découvrir toute la diversité de la réserve. C’est dans ce petit paradis caché que nous avons passé notre dernière journée à Auckland avant de s’envoler le lendemain pour l’Australie, c’était un moment parfait où nous avons pu profiter d’une journée à 30° avec notre famille venue nous voir depuis la France.

Ce n’est pas un endroit très connu des touristes ce qui rajoute encore plus à son charme, de plus dans les alentours de nombreuses plages magnifiques sont disponibles.

C’était pour nous la meilleure façon de terminer ce beau voyage de 1 an en Nouvelle-Zélande que de faire les fêtes de fin d’année las-bas, nous avons profité de chaque instant pour découvrir les plus beaux recoins de ce pays si riche et si beau. C’était une joie encore plus grande d’avoir pu avoir une partie de notre famille avec nous pour partager avec eux notre bonheur et leur faire découvrir ce pays si magique.

Laisser un commentaire