Tauranga & Coromandel : Must Do de la Nouvelle-Zélande

C’est pour le temps de quelques jours que nous sommes partis vers le Nord-Est de la Nouvelle-Zélande en commençant par Tauranga pour finir dans la péninsule de Coromandel. La première chose qui nous a fortement marqués sur la route durant ces quelques jours c’est le nombre impressionnant (malheureusement) d’animaux morts que nous avons croisés. Il faut être vigilant sans pour autant devenir un danger et créer un accident, mais ne pas rouler trop vite peut sûrement en sauver plus d’un !

Nous sommes donc partis dans l’après-midi vers la ville de Tauranga et arrivés pile à l’heure pour un dîner improvisé devant un incroyable couché de soleil. Au programme : pique-nique et binouz entourés de nos amis les mouettes près du Mont Mauganui, un des endroits les plus visités de Nouvelle-Zélande. La ville du Mont Mauganui est un faubourg de la ville de Tauranga situé sur une péninsule au nord de Tauranga et à l’est de l’autre faubourg qu’est Papamoa, entouré d’eau de chaque côté, il y a d’un côté vue sur le port de Tauranga et de l’autre côté une immense plage avec à son bout le fameux Mont.

Nous étions côté port pour admirer le coucher. Le ciel était tellement impressionnant que l’on avait la sensation de regarder une peinture… C’est pour le moment le plus beau coucher de soleil que nous ayons vu ici.

Réveil tranquille après avoir dormi dans notre voiture face à la plage, on se trouve un petit café de surfeur en bord de plage : Le Big Wave Café où leurs gobelets customisés méritent d’être gardés après, personnel au top, de plus si vous voulez chiller face à la mer vous pourrez vous allongez sur leurs énormes pouf hyper confortables.

La veille, nous avons cherché un endroit parfait où dormir mais durant la nuit ce n’est pas toujours facile lorsque l’on ne connaît rien de la ville, la chose qui nous a intrigué c’est que l’on voyait dans l’eau une énorme masse sur la plage, et on l’avait bien vu car le lendemain, notre visite commença sur cet étrange bout d’île dans la mer accessible par un chemin directement sur la plage : l’île de Moturiki. Pour la petite histoire, cette île a connue bon nombres d’activités et de changements, mais la plus récente fut dans les années 80, alors appelée Leisure Island elle avait été aménagée comme piscine municipale avec toboggan et grande piscine de natation, fermée en 1990, elle est redevenue une réserve naturelle et plus aucun signe d’activités passés sont encore visibles. Néanmoins, vous pouvez vous promenez sur cette toute petite île et voir à son bout une magnifique vue sur l’océan mais aussi sur le Mont…!

Après notre balade matinale, nous voulions voir des cascades, et pour ça direction le McLaren Falls parc. À 10 minutes en voiture de la ville de Tauranga, où nous sommes passés mais sans nous arrêter, le parc de McLaren Falls offre de nombreuses activités : vous pouvez y camper, faire des randonnées (9 chemins disponibles), du golf mais aussi grâce à son grand lac central du kayak ou encore de la pêche. Nous avons choisis de faire la Waterfall Track puis de nous promenez près du lac. Mais l’attraction la plus impressionnante se trouve à l’entrée du parc : les fameuses McLaren Falls. Après avoir passé un pont vous pouvez admirer d’énormes cascades, pour les aventuriers, n’hésitez pas à allez vous y promenez en grimpant les rochers. Attention aux montées d’eau qui peuvent arriver à tout moment ! Il n’est pas conseillé de s’y baigner mais en été, de nombreuses personnes le font et sautent depuis les rochers ! Vincent s’est aventuré tout en bas et y a même trouvé des entrées, malheureusement fermés aux publics, dans les rochers… Bouh !

Pause déjeuner près des batteries Victoria, l’ambiance urbex et inquiétante ne m’a pas rassuré, mais Vincent a adoré ! Les batteries Victoria sont d’anciennes usines de traitements de matières précieuses qui se trouvent le long de la Hauraki trail, une randonnée le plus souvent pratiquée à vélo. C’est un incontournable de la région où vous pourrez traverser toutes les gorges de Karangahake à travers des ponts et aussi voir de nombreux paysages d’anciennes mines. Vous pouvez également certains jours faire une balade dans un petit train autour des batteries tout en apprenant leurs histoires.

À quelques pas des batteries Victoria, vous trouverez un petit chemin à emprunter pour découvrir un petit coin de paradis : les cascades Owharoa. L’été, c’est un spot de baignade et de pique-nique.

La dernière étape de la journée fut notre première découverte de la région de Coromandel : les gorges de Karangahake. Pour vous y aventurer quatre chemins sont possibles, deux qui durent environ 1h30 et les deux autres environ 4 heures. Nous sommes arrivés en fin de journée et pour ne pas se retrouver en pleine nuit dans les montagnes nous avons décidé de faire la Windows Walk qui dure 1h30. Munissez-vous de lampes torches et de sang-froid ! La particularité de cette randonnée c’est que l’on se promène à travers les chemins d’anciennes mines, vous trouverez sur votre passage des rails de tramway mais aussi des grottes à traverser où quelques points de vues fantastiques sur les gorges sont disponibles ! Ces points d’arrêts permettent aussi d’avoir un peu de lumière car pendant environ 10 à 20 minutes vous avancerez dans le noir complet ! Après ce passage angoissant ( surtout pour moi Carmen qui n’est pas hyper rassuré dans ce genre d’endroit, avec Vincent qui prend plaisir à me rappeler, pendant que l’on marche dans le noir, son film d’horreur préféré : The Descent… ! ) retour dans la nature où la balade se prolonge le long des gorges, en longeant la rivière de Waitawheta, et sur notre chemin on recroise des entrées de grottes qui paraissent impraticable ( ou trop flippante ? ), donc si vous adorez les tunnels faites aussi la deuxième randonnées de 1h30 qui vous fait traverser un tunnel de plus de 1km de long ! Le kiff assuré.

Lendemain matin, direction la ville de Hahei, une des villes les plus touristiques de Nouvelle-Zélande car un Must Do s’y trouve : la Cathédrale Cove. Situé sur une plage magnifique, un rocher s’est naturellement ouvert et offre un spectacle époustouflant d’une arche naturelle, il faut rester vigilant lorsque l’on se trouve en dessous car à tout moment il pourrait s’effondrer ou quelques pierres pourrait vous tomber dessus. Sur la photo ci dessus, vous pouvez apercevoir en arrière plan, un énorme rocher comme sortit de l’eau qui porte le nom de “Te Hoho” en Maori et signifie “Le Puissant”, un gardien des lieux.

De chaque côté de l’arche naturelle la plage s’étend et vous offre plusieurs possibilités pour y passer la journée, l’après-midi ou le temps d’un instant. D’un côté nous nous sommes promenés au soleil et avons découvert le paysage magnifique qui s’étendait devant nous. De l’autre côté, nous avons bronzé et nagé vers un rocher duquel vous pouvez plongé ! Vincent s’est aventuré dans l’eau pour essayer de voir des grottes mais mieux vaut y aller en kayak car le courant peut monter très vite et il devient difficile de nager vers cette zone.

Pour accéder à cette magnifique plage, il faut emprunter un chemin de randonnée qui dure environ 1 heure depuis la plage de Hahei : La Cathedrale Cove Walk. Nous avons traversé au moins trois ambiances et trois paysages totalement différents : jungle, forêt ou encore étendu de champs. Tous ces mélanges rendent la balade d’autant plus belle avec des points de vues imprenable sur Coromandel. Par chance nous avons eu un temps magnifique et la randonnée s’est avérée être très intense avec le soleil qui tape et le chemin plutôt éprouvant pour de simple touristes. N’hésitez pas à faire des pauses et à bien vous hydratez s’il fait vraiment chaud le jour où vous vous y rendez ! Vous pouvez décider d’y arriver par bateau ou même faire une excursion en kayak et en profiter pour faire une croisière le long des côtes où vous pourrez découvrir d’autres îles dans la réserve marine qui est une des plus importante de Nouvelle-Zélande. Nous avons découvert deux autres plages sur le chemin de la Cathedral Cove également accessible : la Gemstone et la Stingray Bay qui restent très intéressantes puisqu’elles proposent des paysages différents de la Cathedral Cove et sont surtout moins fréquentées.

Pour terminer ce long week-end nous avions prévu de faire une randonnée qui mène aux montagnes de Pinnacles, malheureusement le temps ce jour-là ne nous l’a pas permis (pas de chaussures adéquates pour 7 à 9 heures de randonnée sous la pluie). Nous avons prévu d’y retourner avant la fin de notre PVT même si à ce jour, la randonnée est fermée en raison d’inondations. Pour compenser la déception, nous sommes allés prendre un petit déjeuner et faire une petite promenade avant de rentrer sur Auckland dans la ville de Thames. Ses rues aux styles Western sont très agréables et vous pourrez y trouver une boutique de bouquins d’occasions si vous souhaitez lire en anglais, ou encore une boutique mystique avec des mélanges de sex-toys, cartes de voyances, et piercings où nous avons rencontrés un charmant monsieur, excentrique, doux et accueillant qui nous a parlé de sa carrière de photographe de tatouages, un magnifique moment et un week-end qui s’est terminé en beauté. (malgré une amende de 150euros puisque nous n’avions pas dormi dans notre voiture au bon endroit…)

Les région de Coromandel et de Bay of Plenty regorge d’encore pleins d’autres trésors que nous n’avons pas eu le temps de découvrir, mais nous y retournerons c’est sûr !

Kite Koe
Carmen & Vincent

Laisser un commentaire