Voyage au village des Hobbits dans la région de Waikato

J’ai toujours été une grande fan de la trilogie du Seigneur des Anneaux, sûrement parce que mon père est allé vivre en Nouvelle-Zélande en 2001, la même année où le premier film est sorti ! Ce pays était d’ailleurs à l’époque pas aussi connu qu’aujourd’hui et je me sentais toujours privilégié lorsque je revenais de mes vacances à l’autre bout du monde en ayant vu les mêmes paysages que dans les films ! Mon père m’avait emmené au fameux Hobbiton Movie Set Tour lors de son ouverture en 2002 ! J’en garde que très peu de souvenirs c’est pourquoi il me fallait absolument refaire la visite de ce village pendant l’année de mon Working Holiday Visa. Vincent n’étant pas un grand fan des films (honte à lui..?) j’ai attendu que mon amie Laurine vienne nous rendre visite pour planifier un week-end à deux et (re)visiter ce fameux village.

Notre itinéraire a commencé dans le sud d’Auckland, à 1h du centre ville. J’avais repéré cet endroit quelques semaines auparavant : le parc régional Hunua Ranges, qui est surtout connu pour ses magnifiques cascades facilement accessibles.

Ce parc est le plus vaste de la région avec plus de 14,000 hectares de forêt, il est aujourd’hui utilisé en partie pour fournir presque toute l’eau de la région grâce à quatre barrages. À l’époque, les Maoris utilisaient ces montagnes et forêts comme source de nourriture, bois et comme refuge, mais il n’y vivait pas de façon permanente.

Après être arrivé au parking il vous faudra marcher à peine 5 minutes pour admirer ces magnifiques chutes d’eau, si vous voulez apprécier d’autre points de vues et même vous aventurer au plus près de ces cascades compter environ 20 minutes ! De nombreuses autres randonnées sont possibles à la marche ou à vélo, les tracks proposés durent entre 1h30 et 3h et vous pouvez également décider d’y passer la nuit ou plusieurs jours grâce à des espaces de camping.

Après les cascades, direction Coromandel ! Sur le chemin nous avons pris le temps de nous arrêter au Paku Summit, un sommet volcanique situé à Tairua entre la plage et le port de la ville.

Formé il y a environ 7 millions d’années, le sommet de Paku est né d’une éruption de cendres et de ponces. Il y a environ 6500 ans, le niveau de la mer s’est élevé et a permis de développer un pont naturel reliant le volcan de l’île à la ville de Tairua.

Le chemin continue en hauteur le long des côtes, de quoi s’arrêter quelques minutes pour admirer les plages de Coromandel.

Nous avons fini par arriver au Hot Water Beach, une des attractions les plus connues de Coromandel que nous n’avions pas eu le temps de faire avec Vincent lors de notre premier voyage. C’est une plage atypique qui possède des sources d’eau chaude naturelles sous le sable, il suffit de se munir d’une pelle et de commencer à creuser dans le sable jusqu’à ce que l’eau apparaissent et forment une petite piscine dans laquelle vous pourrez vous reposez comme dans un jacuzzi ! Il faut parfois creuser à plusieurs reprises jusqu’à ce que vous trouviez LE point chaud, mais une fois sa piscine trouvée c’est le paradis, vous pourrez apprécier le magnifique paysage de l’océan face à vous tout en étant plongé dans une piscine chaude (voir brûlante) entièrement naturelle ! Un magnifique moment que l’on a passé avec Laurine, nous sommes arrivées lorsque la marée remontait, les trous étaient déjà tous creusés par d’autres touristes, et nous y sommes restées jusqu’à ce que la mer rentre dans notre trou, un chaud froid qui nous a fait partir bien vite !

Nous avons passé la nuit dans un camping qui se trouve au Coromandel Forest Park, le Wentworth Valley, qui a le minimum de service sur place avec douches froides et plaques de barbecue pour 13$/nuit. L’avantage de ce camping est qu’il se trouve au début de plusieurs chemins de randonnée: une de 2h30 et une de 30 minutes, nous sommes donc parties dès le lendemain matin découvrir les cascades de Wentworth. Elle n’était pas spécialement impressionnante mais cela nous a permis de faire notre promenade du matin avant de dévorer un bon brunch dans la ville d’à côté !

Petit brunch au Smash Pipi Cafe à Whangamata, une magnifique petite ville de Coromandel près de la plage. Une bonne adresse avec une ambiance 100% surf !

Après le brunch, direction le Mont Maunganui. Lors de notre précédent voyage nous n’avions pas eu la chance de monter le mont avec Vincent, du coup cette fois nous y sommes allées avec Laurine. La randonnée qui permet de monter tout en haut du mont s’est avérée une grande surprise puisqu’elle n’est vraiment pas facile à monter ! La promenade dure environ 2 heures si vous prenez le temps de vous arrêter, 1h20 sans vous arrêter, deux chemins sont possibles pour contourner le mont dans un sens ou dans un autre, nous avons d’abord longé les côtes du mont qui se trouve au bout de la ville de Tauranga et qui est presque entièrement entouré de l’Océan Pacifique, nous avons pu voir l’île de Matakana en face mais malheureusement le beau temps n’était pas au rendez-vous, nous avons passé presque toute la randonnée sous la pluie… Vous croiserez pleins de moutons sur votre chemin, la montée la plus dure se trouve à mi-chemin lorsque vous commencerez à monter les escaliers, c’est là que ça se complique ! Une fois arrivée en haut c’est une vue sur tout Tauranga qui vous attend, qui doit être magnifique lorsqu’il fait beau mais nous n’avons pas eu cette chance.

Après cette difficile randonnée, nous sommes allées nous promener dans la ville de Mont Maunganui et pour bien finir la journée nous sommes allés au bar Astrolabe, une perle que je vous recommande ! C’est un bar vintage à la décoration ingénieuse mélangeant style 40’s et touches modernes comme les rideaux Minions ou des photos de stars des années 80, même le menu est parfaitement réalisé ! Le bar se divise en deux et se transforme en nightclub avec le Nana’s bar et Radio Gaga « aux platines » ! Nous y étions un dimanche et avons pu déguster nos bières tout en appréciant un joli concert acoustique.

Nous avons ensuite passé la nuit à Okoroire Camping Ground, un camping que je vous recommande ! Pour seulement $10 la nuit et par personne, vous avez à disposition cuisine et douches rustiques, mais si vous n’êtes pas du genre à dormir dans votre voiture ou en tente, ils ont également tout un hôtel avec un large choix de chambres dans un cadre idyllique.

Le plus ? Des Hot Springs, piscines chaudes entièrement naturelles !

Si vous loger dans l’hôtel, le prix inclut l’accès à ces Hot Springs, mais si vous êtes dans le camping ils vous suffira de payer $10 de plus pour y accéder ! Après notre grosse journée nous n’avions qu’une envie c’était nous prélasser dans ces fameuses piscines chaudes, on y a donc couru dès notre arrivée, les Hot Springs ferment à 22h, de quoi en profiter toute la soirée ! L’anecdote c’est qu’il pleuvait pendant que nous étions dans la piscine, mais les arbres nous protégeaient du coup heureusement nous avons quand même pu y rester un long moment… Un dernier avantage de ce camping est qu’il se trouve à moins de 30 minutes du village d’Hobbiton.

Rendez-vous le lendemain matin 9h pour notre fameuse visite du village Hobbiton. Dès notre arrivée, on sent tout de suite que l’on va rentrer dans un monde magique le temps de quelques heures, c’est un peu comme l’excitation d’aller à Disneyland pour la première fois ! Je pense même que pour les personnes qui ne sont pas spécialement fan des trilogies du Seigneur des anneaux et du Hobbit, la magie peut opérer grâce à la beauté du paysage de ce village.

On vous emmène en bus jusqu’au début de la fameuse ferme qui appartient encore aujourd’hui à la famille Alexander et qui continue d’être une importante ferme de la région de Matamata, et l’on comprend tout de suite pourquoi sa ferme a été choisi : je n’ai jamais vu de collines aussi belles, colorées et flamboyantes de verdure, comme dans un film… mais sans trucages ! Les moutons qui s’y promènent nous donnent envie d’aller les rejoindre pour se gambader au soleil dans ce paradis de nature.

Un guide vous accompagne pendant 2 heures à travers ce grand village qui comprend 45 Hobbit holes (maisons de Hobbit), il vous explique toute l’histoire du village avec tous les dessous des préparatifs des différentes scènes tournées, il vous montre les moindres détails du paysage qui sont en fait entièrement fabriqués allant même jusqu’à la moisissure réalisée de toute pièce grâce à un mélange de dentifrice, de colorant et de feuilles ! On découvre plusieurs anecdotes, vous pouvez prendre des photos devant les maisons et même à l’intérieur si il est possible d’y entrer. La visite est tout de même chronométrée et très précise, vous ne pouvez pas juste venir visiter le village en prenant votre temps ou en étant sans guides, nous avons fait ce tour avec une quinzaine de personnes et il devait y avoir à ce moment là au moins 4 autres groupes à différentes étapes !

Après avoir visité toutes les maisons du village, on continue la visite dans le fameux Green Dragon bar pour aller y déguster un verre de la bière typique des Hobbits spécialement créée pour le tour ! Vous avez le choix entre bière, cidre ou boisson non alcoolisée compris dans votre tour mais vous avez aussi de quoi prendre un café ou un déjeuner si vous voulez plus de choix pendant environ 30 minutes, tout ça assis près d’un feu de cheminée !

Si il vous reste du temps, il est également possible de se déguiser en personnages de la saga pour prendre des photos, mais nous n’avons pas eu cette chance…! Après la pause au Green Dragon, la visite se termine avec les dernières maisons pas encore vues. Ce qui est très impressionnant c’est qu’une équipe de plus de 50 personnes entretiennent ce village tous les jours pour conserver la magie intacte ! Des jardiniers, des agriculteurs, des guides, des serveurs, et tant d’autres métiers créés grâce à Peter Jackson et à cette ferme qui a changé la vie de beaucoup de personnes.

Pratiquement tous les éléments présents dans le village sont faux (arbres compris !), mais quelques fruits et légumes ainsi que jardins sont eux totalement réels et entretenus pour nourrir le village mais ainsi que les employeurs ! Ces potagers servent également à alimenter le festin digne d’un Hobbit auquel vous pouvez participer deux fois par semaine !

N’hésitez pas à faire cette visite qui coûte 79$/personne car elle vaut le détour et elle vous fera partager un très bon moment en couple, entre amis, en famille ou simplement en grand fan des films !

Vous en apprendrez énormément sur les conditions de tournage, sur les moyens que Peter Jackson a utilisé pour faire de ce rêve une réalité (ou plutôt un film !), vous pouvez même continuer l’aventure et aller plus loin en visitant les studios de tournage dédiés au Seigneur des Anneaux à Wellington : le Weta Cave Studio Tours. C’est à cet endroit que la plupart des scènes avec effets spéciaux ont été tournées, c’est à dire la majorité du contenu des films !

Pour le déjeuner, direction Hamilton sur le chemin du retour ! C’est une ville que je n’ai pas trouvé spécialement belle ni intéressante (comme tous les retours que nous avons eu sur cette ville) mais vous y trouverez de quoi faire du shopping avec des grands espaces contenants magasins et restaurations. Par contre, de nombreux Kiwis m’avaient conseillé d’aller y visiter le jardin d’Hamilton : une vraie perle à découvrir si vous passez par la ville d’Hamilton !

C’est probablement l’attraction de la ville, ce jardin gratuit est divisé en 4 collections et 22 jardins à thèmes : du jardin italien, au jardin indien en passant par le jardin tropicale ou encore le jardin de plantes pour cuisiner, c’est un espace complet et très varié ! Magnifiquement bien entretenu, nous en avons pris plein les yeux et chaque thème était à chaque fois encore plus beau et impressionnant !

Mes jardins préférés ont été le jardin Indien, le jardin traditionnel Chinois et le jardin de la Renaissance Italienne.

Nous y avons passés tout le reste de l’après-midi, une belle surprise puisque nous pensions juste y rester moins d’une heure ! Pour finir la visite, rien de mieux qu’un petit café au Hamilton Gardens Cafe avec vue sur un grand lac. Par chance la pluie est arrivée juste après notre visite, parfait pour sonner l’heure de rentrer à Auckland.

Kite Koe

Carmen & Vincent

One Reply to “Voyage au village des Hobbits dans la région de Waikato”

  1. […] plus beaux en Nouvelle-Zélande (notamment celui de Hamilton qui vaut le détour, nous en parlons ici) mais vous y trouverez d’innombrables espèces de plantes et de fleurs ainsi que de très […]

Laisser un commentaire