Western Australia : 10 étapes incontournables pour découvrir la côte ouest australienne

L’Australie-Occidentale que l’on appelle en anglais Western Australia se trouve sur la côte ouest du pays. C’est l’état le plus vaste, il regroupe environ un tiers de la superficie globale du pays. En 2014 on recensait 2,5 millions d’habitants avec 2 millions de la population concentrée dans la ville de Perth. Le reste du territoire a une densité de population très faible, on l’estime à 1 habitant au km2 ! 

La région n’est pas aussi touristique que la côte est australienne, elle a pourtant tout à offrir avec des paysages époustouflants, des activités incroyables et un temps majoritairement chaud.

Le fait d’y trouver un peu moins de tourisme lui rajoute un charme supplémentaire. 

Nous sommes partis à l’aventure en hiver pendant 12 jours, malgré la période hivernale les températures restaient très agréables et on pouvait avoir des jours qui atteignaient les 30 degrés !

Voici un guide des 10 étapes incontournables pour découvrir la région qui suit les étapes de notre route. De Perth, nous avons longé la côte jusqu’à la pointe du Cape Range National Park, pour ensuite revenir à Perth par les terres, en passant par le fameux Karijini National Park.

À SAVOIR : Lors de notre arrivée dans le premier parc national de la région, nous avons découvert qu’il fallait se munir d’un pass d’accès pour pouvoir stationner et visiter tous les parcs du Western Australia. Il est beaucoup plus rentable de prendre un pass d’accès illimité selon votre période de voyage. Nous avons pris le Holiday Pass de 4 semaines pour 46$ la voiture et cela vous donne accès à tous excepté Monkey Mia dont je vous parlerais un peu plus tard. Nous avons pu payer directement à la personne qui s’occupait des entrées, il n’est donc pas nécessaire de l’acheter en ligne au préalable. Pour acheter votre pass en ligne ou en savoir plus sur les tarifs cliquez ici.

1. Se perdre dans le désert des Pinnacles 

Distance depuis Perth : 191 km 

Temps de route en voiture : 2h30 

Les Pinnacles se trouvent dans le parc national de Nambug. Son paysage désertique est habité par des sculptures de rochers qui se sont formées par l’érosion naturelle, et qui se dressent dans des dunes de sable jaune. 

Une fois arrivé dans le Discovery Centre qui est l’accueil du lieu touristique, vous pouvez alors décider de suivre un chemin praticable en voiture ou à pied. 

Nous avons décidé d’y aller à pied et sommes partis pour une balade de 45 minutes à travers ce paysage lunaire. Le chemin forme une boucle et il est facile de s’en éloigner pour aller voir d’autres espaces, attention à toujours regarder où vous allez pour ne pas vous perdre !

Une fois revenu au Discovery Centre, vous pouvez visiter le musée qui vous explique un peu plus ce phénomène mystérieux. Vous y trouverez également des informations sur la faune et la flore présentent dans le parc ou encore ce que Nambung représente dans l’histoire et la culture aborigène.

2. Voir le lac rose Hutt Lagoon

Distance depuis les Pinnacles : 335 km 

Temps de route en voiture : 3h45 

C’est un phénomène que nous voulions absolument découvrir car ils sont très communs dans le pays, les lacs roses sont le résultat du contact de l’eau salé avec des algues présentent dans le lac qui oxyde le fer de l’eau salé. Le résultat est incroyable, selon l’heure de la journée les nuances de couleurs passe du rose au mauve. 

Appelé le Hutt Lagoon, c’est dans le port de la ville de Gregory que nous avons pu admirer pour la première fois un de ces lacs. Manque de chance la pluie a pointé le bout de son nez peu de temps après notre arrivée.

Voici en bonus 5 autres lacs roses présents en Australie si vous avez l’occasion d’y faire un tour.

  • Le lac Hillier, situé dans le sud ouest près d’Espérance
  • Le Lac Macdonnell, situé sur la péninsule d’Eyre
  • Le lac Bumbunga, situé à Clare Valley
  • Le lac Eyre, situé dans le désert australien près de William Creek
  • Lac Albert, situé sur la péninsule de Fleurieu

La plupart des gens disent que le lac Hillier est de loin le plus beau et le plus impressionnant, ce sera à vous d’en juger ! 

3. En prendre plein la vue dans le parc national de Kalbarri

Distance depuis le Hutt Lagoon, Port Gregory : 50 km 

Temps de route en voiture : 45 minutes

Le parc national de Kalbarri fait parti des bijoux de la région. Les hautes vallées de rochers rouges sont traversées par la rivière Murchison et habitées par des piscines naturelles et quelques arbres. Le parc est accessible à tous types de véhicules avec de nombreuses randonnées qui permettent de parcourir les différents points de vues magnifiques qui sont présents dans le parc. Nous avons parcouru 3 randonnées parmi les plus connues du site.

  • Nature’s Window

La Nature’s Window s’étend sur 1 km, comptez environ 30 minutes A/R avec une bonne pause photo entre les deux car le paysage est époustouflant. Nous avons adoré admirer la grandeur et la beauté de la vue à travers ce rocher creusé par l’érosion. Vous pouvez prolonger la balade avec la Nature’s Window Loop qui s’étend sur 8 km, comptez environ 3 à 4 heures.

  • Z-Bend Lookout

Le Z-Bend Lookout s’étend sur 1,2 km, comptez environ 40 minutes pour arriver au point de vue sur les gorges. Il est également possible de s’arrêter au tout premier point d’arrêt situé à 500 mètres du parking. Vous pouvez prolonger la balade avec la Z-Bend River Trail qui s’étend sur 2,6 km et qui vous fera descendre en bas des gorges.

  • Hawk’s Head Lookout

Le Hawk’s Head Lookout se situe à quelques mètres du parking. Il est possible de s’aventurer dans les sentiers pour finir sur la pointe et prendre une photo avec la vue sur les gorges, restez néanmoins vigilant ce n’est pas recommandé et sécurisé.

  • Ross Graham River Walk

La Ross Graham River Walk s’étend sur 700 mètres et permet de descendre dans les gorges pour se rapprocher de la rivière Murchison. Comptez environ 30 à 45 minutes pour descendre et remonter sur des pistes parfois dangereuses. Nous avons trouvé que c’était la moins intéressante des trois avec un paysage pas spécialement intéressant par apport aux autres, et difficile d’accès en plus !

4. Visiter la péninsule de Shark Bay

La péninsule de Shark Bay est un endroit parfait pour un séjour sur la côte ouest australienne. Une seule route vous permet de traverser et visiter Shark Bay, nous avons préféré commencer par le point le plus lointain de la péninsule, à Monkey Mia pour revenir ensuite sur nos pas, visiter les autres attractions en finissant à Hamelin Pool. Je vous décrit ici dans l’ordre de la route les points d’intérêts qui se trouve sur le chemin.

  • Hamelin Pool

Distance depuis le parc National de Kalbarri : 270 km 

Temps de route en voiture : 3h30 

Hamelin Pool est une plage qui a la particularité d’abriter un des phénomènes les plus anciens de notre monde : les stromatolites. Ce sont les plus anciens fossiles vivants encore présents sur terre. Datant d’au moins 3,5 millards d’années, ce sont les seuls au monde à prospérer encore sur cette plage grâce à la salinité de l’eau qui est deux fois plus importante que celle de l’Océan. L’explication simplifiée de cette forme de vie unique est un mélange d’algues et de microbes qui forment des pierres de différentes tailles. Nous avons pu admirer un de nos plus beaux coucher de soleil sur cette plage unique. 

  • Shell Beach Conservation Park

Distance depuis Hamelin Pool : 87 km 

Temps de route en voiture : 1h15

Shell Beach signifie ‘’Plage de coquillages’’ et elle porte bien son nom. Cette plage possède des millions de minuscules coquillages à la place du sable que l’on trouve normalement, il est d’ailleurs difficile de courir dessus sans se faire un peu mal. Les coquillages sont si petit qu’on peut facilement en prendre une poignée dans sa main. La plage est vraiment vaste et une belle balade permettra d’admirer les côtes de Shark Bay

  • Ocean Park Aquarium 

Distance depuis Shell Beach : 39 km 

Temps de route en voiture : 30 minutes

L’Ocean Park de Shark Bay est un magnifique parc aquatique qui possède une grande diversité d’animaux marins. L’entrée coûte 25$/pp et comprend une visite guidée que vous pouvez décider de suivre ou non mais qui est vraiment très intéressante et vous en apprend beaucoup sur chaque espèces d’animaux marins présents. Vous y trouverez des raies, des poissons, des requins, des serpents de mer et j’en passe… Nous avons adoré cette visite qui est vraiment complète et qui est axée sur la préservation des espèces. 

Le plus de ce parc c’est son restaurant où nous avons mangé qui offre une vue superbe sur la côte de Shark Bay, nous nous sommes régalés ! 

  • Denham 

Distance depuis Ocean Park Aquarium : 10 km 

Temps de route en voiture : 10 minutes

Stop rapide dans la station balnéaire de Denham qui est également la ville principale de Shark Bay, c’est ici que vous pourrez décider de loger et de vous ravitailler. Nous en avons profité pour faire une petite balade sur le port avec ses différentes nuances de bleues qui se dessinent dans l’eau.

  • Little Lagoon 

Distance depuis Denham : 4 km 

Temps de route en voiture : 5 minutes

Petite parenthèse paisible et idyllique sur cette plage au sable blanc et à l’eau turquoise. Sur le chemin de Monley Mia c’est un endroit de détente parfait pour se baigner et profiter d’une petite bronzette. Nous avons pu admirer le paysage vu de haut grâce à notre drone, tout simplement magique ! 

  • Monkey Mia

Dernière étape de la péninsule dont on vous parle plus en détails en dessous ! 

  • François Peron National Park 

C’est une option que l’on vous propose mais que nous n’avons pas pu découvrir car il faut être muni d’un 4×4 pour y accéder. Au programme : plage désertique et paysage sauvage. Vous trouverez l’entrée du parc sur le chemin de Monkey Mia

5. Observer les dauphins de Monkey Mia

Distance depuis Denham : 26 km 

Temps de route en voiture : 26 minutes 

Monkey Mia est sans aucun doute l’une des attractions phares de Shark Bay. La particularité de Monkey Mia est son accès, qui se fait uniquement par l’hôtel resort qui est présent sur place et qui fait office de Discovery Centre. Il faudra obligatoirement payer un droit d’entrée, même si vous avez déjà acheter le pass illimité à tous les parcs de la région ouest. L’entrée coûte 10$/pp mais elle peut varier selon les périodes de tourisme plus importantes. 

Monkey Mia est très prisé grâce à une colonie de dauphins présente sur place, qui vient sur la plage tous les jours. C’est un lieu de conservation où ils sont étudiés et nourris tout en restant dans leur état naturelle, sans être apprivoisé. De 7h45 à midi, des ‘rangers’ qui signifie en français ‘garde maritime‘, se rendent sur la plage avec des seaux de poissons. L’un d’eux vous raconte le mode de vie de ces dauphins, leurs habitudes et comment va se dérouler la rencontre avec eux. Les dauphins habitués aux heures de nourriture sont déjà présents. Quelques personnes seront invités à s’avancer pour leur donner les poissons à manger et pouvoir les admirer de très près. Attention à tous les pélicans qui tournent autour et n’hésitent pas à vous piquer le poisson des mains ! Un moment rigolo que nous avons eu la chance de faire en basse saison avec très peu de monde. Nous étions une vingtaine contre une centaine en haute saison. C’était un moment très privilégié, la première fois que nous avons pu observer des dauphins dans leur espace naturel d’aussi près !

Renseignez-vous au préalable sur les heures où ils sont nourris pour ne pas rater l’occasion !

https://www.sharkbay.org/place/monkey-mia/dolphin-experience/

En dehors des dauphins vous trouverez un petit musée, l’hôtel de la plage, un restaurant en bord de mer et une plage magnifique à l’eau transparente ainsi que des départs de bateau pour aller visiter les environs.

6. Faire de la plongée avec les requins baleines dans le Ningaloo Reef

Distance depuis Hamelin Pool, Shark Bay : 571 km 

Temps de route en voiture : 6 heures 

C’est en arrivant dans la ville d’Exmouth que nous nous sommes laissés guider par une pulsion de folie. Arrivés à l’office de tourisme de la ville nous sommes allés voir les activités qu’il était possible de faire dans la région et là coup de coeur : nager avec les requins baleines. Le prix m’a tout de suite calmé et je me suis dit que par apport à notre budget voyage ça allait être compliqué. Finalement nous avons décidé de nous faire plaisir et de s’offrir cette expérience unique. 

C’est avec Exmouth Diving Centre que nous sommes partis à l’aventure marine pour toute une journée. Le centre vous récupère directement à votre hébergement puis direction le Cape Range National Park pour prendre la mer. L’équipe vous guide tout au long de la journée, ils vous expliquent le déroulement, vous fournit les équipements, les repas de la journée sont compris et ils sont au petit soin, de vrais passionnés ! Ce jour là, nous avons eu la chance de plonger 8 fois et de voir 4 requins baleines différents, c’était tout simplement fascinant. Ça reste de la nage au masque et tuba, il faut donc déjà bien savoir nager surtout lorsque l’on est face au courant, même avec les palmes. Pendant ces plongées, nous sommes aussi tombés sur un requin au loin, petit coup de peur surtout que l’on ne savait pas trop quelle espèce c’était. Nous avons aussi croisé des tortues, vu des coraux et des raies. 

Pour couronner le tout, en fin de journée des baleines étaient présentes. Nous avons pu admirer une mère apprendre à son enfant comment nager, le petit s’amusait à sauter près du bateau ! Un spectacle émouvant et unique. 

La journée en mer coûte 395$/pp pour environ 8 heures. Repas du midi, collation du matin et de l’après-midi, boissons à volonté toute la journée sont inclus. Tous le matériel est fournit, les photos incluses sont à récupérer dès le lendemain dans leur centre. Les intervenant sont de vrais passionnés, l’un d’eux vous fait un cours complet sur le requin baleine et explique comment l’approcher en toute sécurité. Ils peuvent mesurer jusqu’à 8 mètres et pour les plus petits 3 à 4 mètres. La majorité de cet argent est investit dans la recherche et la protection marine du Ningaloo Reef. Même si son prix est un peu excessif on se dit que c’est pour une bonne cause. 

C’était de loin notre plus beau souvenir de ce voyage ! 

7. Bronzer au Cape Range National Park & voir un coucher de soleil à Exmouth 

Distance depuis Exmouth : 30 km 

Temps de route en voiture : 25 minutes

Le Cape Range National Park est un petit paradis sur terre. Nous avons tellement aimé rester là-bas que nous avons prolongé notre séjour d’un jour de plus pour en profiter au maximum. Le parc fait parti de la région de North West Cape, il est bordé par la côte de Ningaloo avec une superficie de plus de 47 000 hectares. Beaucoup d’endroits sont accessibles uniquement en 4×4 mais il est quand même possible d’en profiter. Le parc est tout en longueur et dispose de nombreuses plages idylliques. Il est possible de dormir dans des campings, mais la réservation doit se faire des mois à l’avance car c’est une destination prisée et les campings ont des places limitées. 

Nous n’avons pas pu dormir au Cape Range National Park mais nous sommes allés juste avant au niveau du phare d’Exmouth. C’est un lieu incontournable à ne surtout pas manquer pour admirer les plus beaux coucher de soleil du pays. En hiver (nous y étions en Août), nous avons pu voir dans la mer des centaines de baleines qui se promènent. Cela rend le spectacle encore plus fabuleux, n’oubliez pas de vous munir de vos jumelles ! 

La plage de rêve où nous sommes restés toute une après-midi est Sandy Bay, moins fréquentée que Turquoise Bay où nous sommes aussi allés. Nous avons croisé moins d’une dizaine de personnes, avons pu faire du tuba dans l’eau transparente et bronzer sur un sable blanc presque immaculé. QUE DU BONHEUR ! 

8. Découvrir les incroyables piscines naturelles du parc national de Karijini

Distance depuis Exmouth : 640 km 

Temps de route en voiture : 8 heures 

Le parc national de Karijini est un des nombreux trésors de la côte ouest, un passage obligé si on aime l’aventure et les paysages grandioses. Même si la route est longue, le chemin vaut le détour. Situé dans les terres dans la région de Pilbara, ce parc est rempli de gorges et de piscines naturelles. Malheureusement de nombreux chemins ne sont accessibles qu’en 4×4 mais nous avons quand même pu faire beaucoup de choses ! C’est le deuxième parc le plus grand d’Australie avec une superficie de 6274 km², il est donc isolé et la ville la plus proche de Tom Price est situé à 80km… N’oubliez pas de prévoir un ravitaillement complet avant de vous y aventurer. 

Pensez toujours qu’il faudra être en bonne forme physique, prendre son temps, beaucoup s’hydrater surtout en période d’été, et être vigilant sur des rochers souvent glissants. Nous y sommes allés en hiver et même à ce moment là les températures pouvaient grimper à 30 degrés.

Que faire dans le parc ?

  • Circular Pool, 800 mètres, environ 2h A/R 

C’est une randonnée qui demande de descendre des rochers en pentes, de les escalader et de les contourner. Après être passé devant des jardins naturels, on arrive devant cette piscine naturelle dans laquelle il est possible de se baigner. Et là déjà on en prend plein la vue, de quoi bien commencer.

  • Dales Gorge par la Gorge Rim Walk, 2 km, environ 2h A/R

Nous avons commencé la balade depuis la Circular Pool, pour la terminer dans la Fern Pool. Tout le long de la marche, on traverse de nombreuses piscines naturelles, cascades ainsi que la forêt. Il faut toujours être vigilant et parfois il faut escalader certains rochers des gorges. La traversée est fantastique et passe très vite. En été cela doit être encore mieux car l’on peut profiter des piscines sur le chemin pour se rafraîchir. 

  • Fortescue Falls and Fern Pool, 800 mètres, environ 1h A/R

Descendez à travers la végétation changeante des gorges riches en fer jusqu’à la cascade Fortescue, la seule permanente du parc. Pas très loin des chutes de Fortescue, vous pourrez nager dans la piscine naturelle de Fern, rafraîchissante après une longue balade. Il est également possible de se baigner dans la cascade. 

  • Hancock Gorge, 1,5 km, environ 3 heures A/R

Voyage au ‘’centre de la Terre’’ dans cette gorge étroite et escarpée. Le chemin vous demandera de traverser une piscine d’eau qui vous arrive aux genoux ou plus. À cette période de l’année l’eau était vraiment glacée mais on s’est lancés et nous n’avons pas regretté. Il y a également le choix entre escalader des rochers ou nager et nous avons décidé d’escalader. La plupart des gens laissent leurs affaires à ce moment là, en cas de chute. (ce qui arrive souvent, et parfois avec de la casse… restez vigilant!) C’est munis de notre Gopro que nous avons découvert un recoin digne du film 127 heures ! Il a fallu traverser des gorges en position spiderwalk (mains et pieds de chaque côtés des rochers écartés pour pouvoir avancer, un grand moment de rigolade et parfois de peur !).

Une fois arrivée devant, la piscine est magnifique et ressemble presque à un amphithéâtre avec des couches de rochers sur lesquelles s’assoir. Ce fût pour nous la première randonnée dangereuse que nous avons faites et c’était vraiment éprouvant mais génial ! 

  • Joffre Gorge, 3 km, environ 3 heures A/R

Nous avons décidé d’admirer la gorge Joffre depuis le point de vue qui se trouve à quelques mètres du parking, mais il est également possible d’emprunter une marche qui vous emmène tout en bas, à la chute de la cascade qui découle de la gorge.

  • Weano Gorge, 1 km, 1h30 A/R

LA randonnée la plus difficile et incroyable du parc Karijini. Ressemblante à Hancock Gorge celle-ci est plus longue et plus dure. Il faut traverser de nombreuses piscines et ne pas avoir peur de se tremper, escalader de nombreux murs pour finalement arriver à la ‘Handrail pool‘, qui signifie en français la ‘piscine balustrade‘. Comme son nom l’indique, c’est une échelle qui vous permet de descendre dans la gigantesque piscine naturelle. Une fois atteinte, on peut décider d’aller plus loin et d’avancer à travers la roche polie ou de nager. Beaucoup de sensations, il ne faut pas avoir peur de prendre des risques tout en restant très vigilant. Une fois en bas le spectacle est grandiose ! Il est possible d’aller encore plus loin dans les gorges mais uniquement à la nage. Avec la température glacée de l’eau et sans savoir jusqu’où cela mène, nous avons préféré rester au bord de la Handrail Pool, et c’est déjà un bon bout de chemin. Son eau est turquoise et la piscine est vraiment très grande, nous y sommes arriver l’après-midi le soleil était déjà passé, nous vous conseillons donc d’y aller le matin ! 

N’oubliez pas de toujours prévenir où vous allez à un ranger ou des personnes que vous rencontrez . N’hésitez pas à passer à l’office du tourisme du parc pour s’assurer que tous les chemins sont ouverts et qu’ils sont praticables. Bien que ces randonnées soit magnifiques elles sont aussi très dangereuses, un accident peut bien trop vite arriver ! 

9. S’aventurer dans la ville fantôme de Big Bell Town

Distance depuis Karijini National Park : 792 km 

Temps de route en voiture : 10 heures

Pour finir notre boucle de l’Australie de l’Ouest, nous avons décidé de redescendre vers Perth par les terres, mais très peu de choses sont à visiter à part des villes minières. C’est alors que sur notre chemin Vincent trouva l’existence d’une ville fantôme : Big Bell Ghost Town.

La ville fantôme de Big Bell est située à 15 minutes de routes de Cue qui est elle encore habitée. Comptez plus si comme nous vous n’avez pas de 4×4 car les routes ne sont pas bétonnées. Nous avons beaucoup ri à la vue du nom de la ville de Cue et Vincent nous a fait une photo à l’humour… Français ! À Cue, vous trouverez des bâtiments classés du patrimoine qui montre l’extravagance et la richesse de la ville pendant la ruée vers l’or des années 1900.

Big Bell a été créée en 1936 avec l’ouverture de sa mine d’or. La ville a prospéré pendant près de 20 ans avant de fermer définitivement ses portes en 1955

Une fois devant, l’ambiance du paysage est presque inquiétante et digne d’un film d’horreur. Promenez-vous dans la ville abandonnée et imaginez comment était la vie à travers les décombres et bâtiments abandonnés. Visitez également les magnifiques ruines de l’hôtel Big Bell, qui restent impressionnantes de l’extérieur. Émerveillez-vous à travers l’intérieur du bâtiment pour voir les vestiges du bar qui était à l’époque le plus long bar d’Australie

Pour ma part cette ambiance m’a presque effrayé, c’est surtout Vincent qui s’est aventuré dans les vestiges du bâtiment. Nous n’avons croisé qu’un couple de touriste, cela fait bizarre de se retrouver aussi loin et seul au monde, mais le paysage urbex est fascinant.

10. Faire une pause dans la ville de New Norcia

Distance depuis Cue : 515 km 

Temps de route en voiture : 5h30 

Dernière étape de notre voyage et de notre retour à Perth, la ville de New Norcia se trouve à 2 heures au nord de Perth. C’est par hasard lors d’une pause pour se ravitailler en essence que nous sommes tombés sur cette ville. 

New Norcia est la seule ville monastique d’Australie. Une station sol pour l’Agence spatiale européenne est située à 8 km au sud de la ville. La ville possède une architecture européenne, influencé par ses créateurs espagnols Rosendo Salvado et Joseph Serra. Ils avaient été envoyé en mission bénédictine en 1846 et se sont installés dans la ville, le premier monastère fût construit un an plus tard en 1947.

Son nom est inspiré de la ville de naissance de Saint Benoît, en Italie.  Encore très active aujourd’hui, la ville propose un tour des différents bâtiments historiques de la ville plusieurs fois par jour. C’est d’ailleurs le seul moyen de pouvoir rentrer dans les bâtiments. Nous sommes arrivés après la dernière visite et avons juste pu voir les bâtiments depuis l’extérieur. 

Un magnifique hôtel est également présent dans la ville, idéal pour y passer la nuit. Son architecture est aussi authentique que les autres bâtiments.

Nous avons adoré cette petite pause improvisée, ce fût une belle manière pour nous de terminer ce voyage. 


C’est avec beaucoup de nostalgie que nous terminons cet article pour vous. Nous avons essayé de le rendre le plus complet possible. Toujours dans l’espoir de vous faire voyager avec nous à travers nos photos, vous en inspirer pour vos futurs voyages ou l’utiliser comme guide si vous prévoyez un road trip dans la région. La côte ouest s’ouvre de plus en plus au tourisme et elle reste une région à avantager si vous souhaitez visiter de grands espaces avec parfois personnes sur votre chemin pendant des centaines de kilomètres. De longues routes sont à parcourir entre chaque ville mais elles sont belles et sauvages. 

L’Australie ne serait pas une expérience hors du commun sans vivre dans un van, dormir sur des stations gratuites perdues dans le désert avec personne aux alentours, faire des randonnées dans des gorges merveilleuses, se baigner dans les piscines naturelles et profiter de temps en temps du luxe des petites stations balnéaires. 

See ya mate !

Carmen & Vincent. 

Laisser un commentaire